8h30 Toussaint-Aphatie, France info

Réforme de l'ISF : François Ruffin veut connaitre "la vérité des prix" sur la politique fiscale

Le député La France insoumise, invité de franceinfo mercredi, a signé un appel dans "Libération" pour savoir à qui profitent les mesures fiscales décidées par le gouvernement. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
François Ruffin député de La France Insoumise.
François Ruffin député de La France Insoumise. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)

François Ruffin, député La France insoumise, invité de franceinfo mercredi 18 octobre, a expliqué pourquoi il a signé, comme une centaine de parlementaires, l'appel lancé par le quotidien Libération pour demander au gouvernement une  évaluation de sa politique fiscale et budgétaire. Il s'agit d'"une exigence de transparence : à qui profitent ces mesures fiscales", a déclaré le député. "On cherche à avoir la vérité des prix. À qui profitent les mesures fiscales ?", a-t-il ajouté. 

"Je n'ai pas envie de jeter des pierres à la tête de qui que ce soit", a déclaré François Ruffin, faisant référence aux propos d'Emmanuel Macron lors de son interview télévisée dimanche dernier. "On est là pour se demander comment on fait pour avoir plus de solidarité dans notre société", a ajouté François Ruffin avant de prendre l'exemple de Sanofi, "l'entreprise qui verse le plus de dividendes" à ses actionnaires. 

"Qui en est la principale bénéficiaire, c'est la famille Bettencourt. Est-ce qu'aujourd'hui enrichir la famille Bettencourt, l'exonérer de l'impôt sur la fortune sur ses actions chez Sanofi où il y a très peu d'investissements (...) est-ce le plus pertinent pour relancer notre économie?", s'est-il interrogé.  

La visite d'Edouard Philippe chez Sanofi ne passe pas

La visite du Premier ministre sur le site de Sanofi en juillet dernier agace toujours François Ruffin. Après de vifs échanges avec le Premier ministre à l'Assemblée nationale la semaine dernière, François Ruffin a estimé que "les intérêts du gouvernement se confondent avec ceux de l'oligarchie. Ils veulent nous faire croire que les intérêts de l'oligarchie sont devenus l'intérêt général". Il reproche "une visite en catimini, à l'invitation d'un lobby patronal". "En terme de conflits d'intérêts, c'est une information qu'il est bon de savoir", juge François Ruffin. Sanofi, leader mondial dans le domaine la santé, a commercialisé la Dépakine, un médicament qui entrainé des malformations chez les enfants. "Lors de ces visites, est-ce qu'Edouard Philippe pose la question de la Dépakine et des 4 000 emplois supprimés ? La seule chose qu'il répond, c'est qu'il ne faut pas dénigrer une grande entreprise française", regrette François Ruffin.

Le leader de FI, cible d'un attentat potentiel

Jean-Luc Mélenchon était la cible potentielle, parmi d'autres personnalités politiques, d'un projet d'attentat pour lequel 10 personnes de l'ultra-droite ont été interpellées. "On a des tarés, ça existe, on sait qu'il y en a dans différents milieux", a réagi le député Insoumis de la Somme. "Je ne peux que me féliciter du travail effectué par la police, qui a permis de démanteler ça en amont", a-t-il ajouté, martelant que "ce n'est pas par la violence qu'on transforme la société".

Code du travail : "une bataille compliquée" 

Un mois après la signature des ordonnances sur la réforme du Code du travail, François Ruffin a estimé que "la bataille" contre cette loi serait "compliquée". Des forces ont été laissées dans la bagarre contre la loi El Khomri, a déclaré le député La France insoumise de la Somme.

"Il faut quand même mener les luttes, même quand on sait qu'elles sont compliquées. Mais l'histoire n'est pas finie, l'histoire n'est jamais écrite d'avance. On ne sait pas ce qui peut se passer dans les facs", a-t-il lancé. S'exprimant sur a politique globale d'Emmanuel Macron depuis le début du quinquennat, François Ruffin a déclaré voir "des décisions prises d'en haut, extrêmement violentes". "Que face à ça, on réponde par un certain ton pour contester ces décisions-là, c'est notre rôle de porter cette parole", a-t-il conclu.

Regardez l'intégralité de l'intervention de François Ruffin sur franceinfo le mercredi 18 octobre 2017.

RADIO FRANCE

François Ruffin député de La France Insoumise.
François Ruffin député de La France Insoumise. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)