Putsch au Gabon : "Il y a une contagion des différents coups d'État en Afrique de l'Ouest", constate le député LR Pierre-Henri Dumont

Après le coup d'État au Gabon ce mercredi, Pierre-Henri Dumont, membre de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale appelle à la tenue d'élections "le plus rapidement possible", "des élections libres avec la possibilité pour chacun de pouvoir se présenter s'il le désire".
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 7 min
Pierre Henri-Dumont, membre de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, invité de franceinfo le 30 août 2023. (FRANCEINFO)

"Il y a une contagion des différents coups d'État en Afrique de l'Ouest où les intérêts français sont mis à mal", a estimé mercredi 30 août sur franceinfo Pierre-Henri Dumont, député LR du Pas-de-Calais, membre de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, après que des militaires putschistes ont annoncé avoir mis "fin au régime en place" au Gabon. Ils ont indiqué avoir placé en résidence surveillée le président Ali Bongo Ondimba, dont la réélection après 14 ans au pouvoir venait d'être annoncée.

>> Coup d'État au Gabon : quels sont les intérêts économiques et militaires de la France dans ce pays d'Afrique centrale ?

"Les situations ne sont pas comparables" dans tous les pays où un coup d'État a eu lieu, tempère Pierre-Henri Dumont. "Mais évidemment, il faut appeler au calme et faire en sorte que la sécurité de nos ressortissants français à Libreville et partout au Gabon soit assurée"

Ali Bongo a été renversé alors qu'il venait d'annoncer sa réélection avec 64,27 % des voix. Selon le député, "la réalité, c'est qu'aujourd'hui, il semblerait que personne ne soit parfaitement légitime", au Gabon. Il appelle à la tenue d'élections "le plus rapidement possible", "des élections libres avec la possibilité pour chacun de pouvoir se présenter s'il le désire"

"Un recul de la démocratie" amorcé dès les années 1990

Le membre de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale estime qu'il y a "en Afrique de l'Ouest, en particulier, un recul de la démocratie, qui se mettait en place progressivement depuis le début des années 1990". Mais il constate que "même dans certains pays où les élections ont lieu de façon légitime et transparente, la meilleure transparence possible, les résultats sont contestés". Il évoque le Niger où "l'absence de réaction des pays occidentaux, des pays de la Cédéao, des pays de l'Union africaine", ou "dans des pays où les élections étaient légitimes et où il y a quand même eu un coup d'État, crée la possibilité d'avoir des déstabilisations dans d'autres pays".

Pierre-Henri Dumont s'interroge sur "la position de la France en Afrique" qui pose "la question de comment est-ce qu'on en est arrivé là ?" Le député rappelle les "propos désastreux du président de la République" Emmanuel Macron "au Burkina Faso devant le président Kaboré, demandant au président Kaboré d'aller réparer la climatisation".

>> Retrait de la France du Burkina Faso : "Ce sont des relations d'amour-haine ou d'affection déçue", selon le chercheur Michel Galy

"C'est une insulte qui a été faite au président Kaboré du Burkina Faso", juge l'élu. Quelque temps après, ce président a été victime lui-même d'un coup d'État, la France expulsée du pays". Le député dénonce encore "la position de la France sur l'Algérie où l'on se met à dos un allié historique qui est le Maroc parce qu'on refuse de reconnaître la marocanité du Sahara occidental". "On se retrouve dans une situation où, et le Maroc et l'Algérie, se mettent progressivement la France à dos", ajoute Pierre-Henri Dumont.

<meta itemprop="name" content="Putsch au Gabon : " il="" y="" a="" une="" contagion="" des="" différents="" coups="" d'etat="" en="" afrique="" de="" l'ouest",="" constate="" le="" député="" lr="" pierre-henri="" dumont"=""><meta itemprop="description" content="Putsch au Gabon : " il="" y="" a="" une="" contagion="" des="" différents="" coups="" d'etat="" en="" afrique="" de="" l'ouest",="" constate="" le="" député="" lr="" pierre-henri="" dumont"="">

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.