Plan de sobriété : "C'est la première brique de la planification écologique pour bâtir cette société décarbonée", défend le ministre Stanislas Guerini

écouter (8min)

Neuf ministres ont présenté jeudi le plan de sobriété du gouvernement qui a pour objectif de réduire de 10% la consommation d'énergie en France d'ici deux ans. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques était l'invité de franceinfo le 6 octobre 2022. (FRANCEINFO)

"C'est la première brique de la planification écologique pour bâtir cette société décarbonée", défend jeudi 6 octobre sur franceinfo Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, après la présentation du plan de sobriété du gouvernement pour réduire la facture énergétique. Ce plan prévoit notamment une prime pour "les ménages qui maîtrisent leur consommation énergétique", un "bonus pour tout nouveau covoitureur" et préconise la "baisse d'1°C" de "la température de l’eau des piscines" publiques et une "température maximale de 19°C dans les bureaux".

>>> DIRECT. Plan de sobriété énergétique : "Nous publierons chaque semaine notre consommation d'électricité et de gaz", annonce Elisabeth Borne

"J'en suis convaincu, si on mène ces efforts on répondra aux problématiques de court terme pour réussir la transition écologique", explique Stanislas Guerini. Selon lui, "ça nécessite de faire des efforts collectifs, des efforts proportionnés, on va commencer par agir sur ceux qui ont le plus de leviers, l'État, les grandes entreprises, les grands secteurs". Le ministre estime que "c'est la condition pour être en droit de demander à l'ensemble de nos concitoyens de faire des efforts".

Tout cela repose sur du volontarisme, il n'y a pas d'obligations, il s'agit d'inciter les Français à adopter ces habitudes, explique également le président de la République. "Il n'y aura pas de police du thermomètre pour vérifier chez les gens qu'ils ne dépassent pas 19 degrés", abonde Stanislas Guerini parce que l'énergie est trop chère et donc "ça a un impact sur le porte-monnaie très direct".

"Baisser d'1 degré la température chez soi c'est à-peu-près 7% d'économie d'énergie quasiment immédiatement".

Stanislas Guerini

franceinfo

"On peut changer nos vies quotidiennes sans mettre son confort par terre et faire tout de suite de grosses économies d'énergie", argumente-t-il. "Je suis certain que les Français vont adhérer et adhèrent parce que c'est un sujet de souveraineté pour notre pays, pour ne pas dépendre de l'étranger et incidemment de la Russie et c'est aussi une opportunité incroyable pour résussir la transition écologique", selon le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.