Cet article date de plus d'un an.

Meurtre de Lola : "Quand on s'apprête à vivre avec ça toute sa vie, on a envie d'un peu de silence", demande la secrétaire d'Etat chargée de l’Enfance

Charlotte Caubel estime "qu'aujourd'hui, il faut d'abord penser aux parents de Lola",  cette adolescente de 12 ans dont le corps a été retrouvé dans une malle dans le 19e arrondissement à Paris. 

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 7 min
Charlotte Caubel, secrétaire d’État chargée de l’Enfance, était l'invité de france le 20 octobre 2022. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"Quand on s'apprête à vivre avec ça toute sa vie, on a envie d'un peu de silence", a affirmé jeudi 20 octobre sur franceinfo Charlotte Caubel, secrétaire d’État chargée de l’Enfance, après le meurtre de la petite Lola, 12 ans, et alors que des rassemblements à l'appel de l'extrême droite suscitent la polémique.

"Je crois qu'aujourd'hui, il faut d'abord penser aux parents de Lola, aux camarades de Lola, aux professeurs de Lola qui vont tous vivre avec ces faits abominables sur lesquels on n'a pas de mots et qui nous ont stupéfaits", demande Charlotte Caubel.

La secrétaire d'État appelle à "respecter le deuil des parents qui ont eux-mêmes demandé à ce que la marche blanche soit temporisée, parce qu'ils ont besoin de silence autour de ce qu'ils ont vécu". Elle se dit "effrayée" pour "l'ensemble des enfants" et notamment "les élèves, qui sont dans un brouhaha autour de ces faits". "Ils ont envie de penser à Lola autrement que de la façon dont tout le monde leur demande de penser." Elle pointe "les images médiatiques" et les "réseaux" sociaux. "Mettons-nous à la place des parents de Lola et gardons un peu le silence", insiste Charlotte Caubel.

Revoir l'émission en intégralité : 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.