Cet article date de plus de deux ans.

Jihadistes français à l'étranger : "On les rapatrie et on les juge" déclare Bastien Lachaud, député La France insoumise

écouter (7min)

Le député était l'invité du 19h20 politique de franceinfo mercredi.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Bastien Lachaud, député La France insoumise, le 30 janvier 2019 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Que faut-il faire des jihadistes français qui sont détenus par les Kurdes ? "On applique le droit international et les principes des droits de l'Homme", a répondu sur franceinfo mercredi 30 janvier Bastien Lachaud, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, membre de la commission défense et forces armées de l’Assemblée nationale. "Donc, on les rapatrie et on les juge."

Le député estime qu'il faut agir "au cas par cas. S'ils sont responsables d'attentats en France, ils seront jugés, je l'espère condamnés et ils passeront des très nombreuses années en prison." Bastien Lachaud a insisté sur le fait qu'on ne tuait "pas des prisonniers. On ne tue pas des assassins dans notre pays. 130 assassinats ciblés, cela s'apparente à un crime de guerre."

Le gouvernement français ne doit pas non plus abandonner les Kurdes, a expliqué Bastien Lachaud. "La France et ses alliés" doivent garantir "leur sécurité parce que ce sont nos alliés. Ils nous ont aidés en Irak, en Syrie, pour lutter contre Daech, il n'est pas question que maintenant que le problème soit réglé nous pliions armes et bagages et que nous les laissions sans défense."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.