18h50 franceinfo, France info

Egalité femmes-hommes : "Les femmes vont vers des secteurs moins rémunérés qui demain seront des secteurs d'avenir", estime la députée LREM Marie-Pierre Rixain

La présidente de la délégation aux droits des femmes de l'Assemblée nationale, Marie-Pierre Rixain souhaite que d'ici 5 ans, 30 % des cadres dirigeants soient des femmes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Marie-Pierre Rixain, députée LREM de l\'Essonne, à l\'Assemblée nationale, le 6 mars 2019.
Marie-Pierre Rixain, députée LREM de l'Essonne, à l'Assemblée nationale, le 6 mars 2019. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Marie-Pierre Rixain, députée LREM de l’Essonne, présidente de la délégation aux droits des femmes de l'Assemblée nationale, souhaite instaurer des quotas chez les cadres dirigeants. "Les femmes vont vers des secteurs moins rémunérés qui demain seront des secteurs d'avenir", a expliqué la députée sur franceinfo.

"Notre objectif est de toucher ce chiffre qui nous est à tous intolérables qui sont ces 25 % à 28 % d'écart de revenus entre les femmes et les hommes. Les causes sont multiples et plurielles, mais il y a notamment les inégalités professionnelles."

Pour rétablir l'égalité femmes-hommes, "il faut à la fois que nous agissions sur l'attractivité d'un certain nombre de secteurs et que nous demandions aux entreprises d'être ouvertes à la présence des femmes dans les postes à plus haute responsabilité."

Marie-Pierre Rixain souhaite que d'ici 5 ans, il y ait 30 % de cadres dirigeantes et 40 % d'ici 8 ans. "Ça n'est pas modeste. Il faut laisser du temps aux entreprises pour se constituer ces viviers. Certaines sont d'ores et déjà au-delà, mais d'autres en sont très éloignées. Nous allons demander aux femmes d'aller vers des secteurs d'avenir." La députée ne veut pas sanctionner mais "si les entreprises n'enclenchent pas cette politique volontariste d'égalité à l'intérieur de leurs entreprises des sanctions pourront leurs être apposées."

Marie-Pierre Rixain, députée LREM de l\'Essonne, à l\'Assemblée nationale, le 6 mars 2019.
Marie-Pierre Rixain, députée LREM de l'Essonne, à l'Assemblée nationale, le 6 mars 2019. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)