18h50 franceinfo, France info

Covid-19 : "Là où c'est possible, il faut relâcher" plaide le député MoDem Richard Ramos

Le député du Loiret et secrétaire général adjoint du MoDem appelle à rouvrir les restaurants dans les départements où il y a moins de cas comme le Finistère pour "redonner de la vie".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Richard Ramos, député du Loiret et secrétaire général adjoint du MoDem, invité de franceinfo mardi 2 mars.
Richard Ramos, député du Loiret et secrétaire général adjoint du MoDem, invité de franceinfo mardi 2 mars. (FRANCEINFO)

Richard Ramos, député du Loiret et secrétaire général adjoint du MoDem a appelé mardi 2 mars sur franceinfo à rouvrir les restaurants quand "c'est possible" alors que les restaurants et les bars sont fermés depuis le mois d'octobre en raison de l'épidémie de Covid-19. Selon lui, il faut adapter les mesures à la réalité du terrain car "le peuple français est fatigué psychologiquement".

"Là où il y a des problèmes, il faut confiner"

Dans le Finistère, par exemple, Richard Ramos souligne le fait qu'il y a "moins de cas qu'ailleurs". Il estime donc que dans ce département, "on peut peut-être faire autrement. Là où on peut ouvrir, là, on peut redonner de la vie, là où on peut donner de l'espoir, là où c'est possible, il faut relâcher", plaide l'élu Modem."Dans notre ruralité, là où il y a des restaurants qui ont de la place, là où c'est possible, il faut le faire parce qu'aujourd'hui c'est un variant anglais, mais demain, Cocorico, on aura peut-être un variant français", avance-t-il.

"Il faudra s'habituer à vivre avec des variants, avec ce genre de virus. Donc, il faut rouvrir quand c'est possible"

Richard Ramos

à franceinfo

Le député du Loiret affirme ne pas être contre les restrictions pour juguler l'épidémie : "Là où il y a des problèmes, il faut confiner. Je n'ai pas de souci avec ça, mais là où on peut faire autrement, il faut faire autrement". Richard Ramos fustige ce qu'il considère comme des décisions technocratiques :"Il ne faut pas avoir dans des têtes d'œuf qui sont dans les ministères la modélisation des systèmes. Vous avez toujours un technocrate pour vous expliquer qu'on fait tout pareil en France de la même façon".

Richard Ramos, député du Loiret et secrétaire général adjoint du MoDem, invité de franceinfo mardi 2 mars.
Richard Ramos, député du Loiret et secrétaire général adjoint du MoDem, invité de franceinfo mardi 2 mars. (FRANCEINFO)