Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Bruno Cercley sur les JO d'hiver 2022 : "On est leader mondial sur le ski, j'espère qu'on le sera aussi en Chine"

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Invité de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Bruno Cercley, PDG de Rossignol, est venu parler du marché du ski et de ses perspectives pour les Jeux Olympiques de 2022 en Chine.
franceinfo
Article rédigé par
Marie Valantin - franceinfo
France Télévisions

Invité de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Bruno Cercley, PDG de Rossignol, est venu parler du marché du ski et de ses perspectives pour les Jeux Olympiques de 2022 en Chine. 

Rossignol fête ses 111 ans : "les gens continuent d'aller dans les montagnes. On a un public qui est plutôt fidèle. On a la chance d'être sur des produits où l'innovation est le centre du sujet". 

La question AFP : "Avec le rechauffement climatique, de nombreuses stations de ski se retrouvent fragilisées. S'agit-il d'une menace pour l'activité ski de Rossignol à long terme ?"  Bruno Cercley répond : "C'est un sujet qu'on regarde avec attention. Les sataions qui pouvaient le faire se sont ralliées à des domaines plus importants. L'aménagement artificielle est aussi courant dans le monde". 

Rossignol a ouvert sa première boutique à Paris : "Quand on a une affinité avec la montagne, on peut être fier de porter des vêtements qui représentent cette marque". 

Bruno Cercley veut se positionner sur les JO en Chine : "Jusqu'à présent la Chine était un petit marché. Les autorités chinoises ont décidé de mettre la population chinoise au ski : classe de neige obligatoire et des investissement colossaux dans les stations notamment autour de Pékin. On est leader mondial sur le ski, j'espère qu'on le sera aussi en Chine."

L'interview s'est achevée avec "Heroes" de David Bowie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.