:l'éco, France info

Nina Métayer (cheffe pâtissière) : "Ne pas avoir de fraises dans une pâtisserie en hiver, c'est un gage de qualité"

a revoir

Présenté parStéphane Depinoy

Diffusé le 26/02/2021Durée : 00h6

Nina Métayer, jeune espoir de la pâtisserie, fait partie d'une nouvelle génération qui revisite son métier. L'une des nouveautés ? Pas de magasin en physique, tout est 100 % numérique. "C'est une boutique en ligne. Nous fonctionnons uniquement en pré-commande donc cela permet de mieux gérer les stocks et les équipes. Elle continue : Nous proposons des desserts pour certains évenèments ainsi que des rendez-vous plus réguliers. Cela pemet d'avoir des productions dédiées à certaines journées et certaines productions. Les produits sont mieux sourcés et l'organisation en interne est plus agréable pour tout le monde." Les produits fabriqués sont donc uniquement ceux qui seront vendus. Comment faire pour donner envie au client qui ne voit pas les pâtisseries en boutique ? "Nous les présentons avec des photos, nous faisons également des vidéos pour montrer une découpe, la fabrication,...Nous partageons comment on fait le dessert au laboratoire."

La cheffe pâtissière est également sensible au respect des saisons. "C'est une aberration de manger des fraises en hiver. Il n'y en a pas en France à cette saison alors qu'il y a beaucoup d'autres produits.Selon un sondage du collège culinaire de France, les Français sont prêts à changer leurs habitudes mais en même temps, la moitié ne sont pas choqués de voir des fruits rouges dans les devantures des pâtisseries en plein hiver. "Il va falloir changer les mentalités. Je pense que l'on peut et doit faire autrement. Ne pas avoir de fraises dans une boutique à cette période, c'est aussi un gage de qualité." Nina Métayer termine : "Nous n'avons pas besoin de mille produits pour faire quelque chose de bon. Si l'on choisit deux, trois produits bien travaillés et à maturité, cela sera bon."

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==