:l'éco, France info

Sarah Chouraqui (Too Good To Go) : "Un tiers de la nourriture qui est encore bonne à consommer finit à la poubelle"

a revoir

Présenté parJean-Paul Chapel

Diffusé le 22/02/2021Durée : 00h6

L'application "Too good to go" a été créée il y a quatre ans. Son but ? Lutter contre le gaspillage alimentaire en permettant d'acheter des invendus à petits prix. Sarah Chouraqui, directrice générale, explique le principe : "Des commerçants vont mettre à disposition leurs invendus. L'application va connecter, au bon moment et au bon endroit, ces commerçants aves des habitants." Toute sorte de commerces peuvent être impliqués, de la boulangerie au supermarché en passant par le primeur. Le panier a une valeur initiale d'environ 12 euros puis, "les produits vont être mis sur l'application à un tiers du prix donc environ 4 euros". Le consommateur ne choisit pas le contenu de son panier. Pour Sarah Chouraqui, c'est du gagnant-gagnant : "Si le commerçant ne les vendaient pas, il n'aurait rien gagné sur ces produits-là. Désormais, cela lui fait une petite manne financière. Pour l'habitant, cela lui permet d'acheter à prix réduit des produits qui sont encore bons à consommer." Profil-type des clients ? "Nous avons autant de jeunes qui vont le faire car ils ont des petits budgets que des mères de familles qui veulent montrer de bonnes habitudes à leurs enfants. Certains le font pour des raisons économiques, d'autres pour des rasions plus écologiques.L'application se rémunère en prélevant un euro sur les quatre versés au commerçant. Actuellement, il y a 16 000 commerçants partenaires pour 8 millions d'utilisateurs français. "On pourrait croire que c'est beaucoup mais cela ne représente que 10 % des commerces. Nous en avons donc encore beaucoup à convaincre de rejoindre le mouvement."

Chaque année en France, 10 millions de tonnes de produits sont jetés. Cela représente "un tiers de la nourriture produite et encore bonne à consommer". Il n'y a pas d'acteurs plus coupables que d'autres. "Malheureusement, c'est tout au long de la chaîne : en tant que consommateurs, nous sommes responsables d'un tiers ; ensuite, cela va être la distribution que ce soit les commerces ou les supermarchés et après, il y a même les industriels et les producteurs." "Too good to go" soutient la proposition de loi du député Guillaume Garot qui vise à réduire le gaspillage alimentaire. "Il y a vraiment cette volonté d'intensifier cette lutte avec pour objectif de réduire de moitié les produits jetés à la poubelle d'ici à 2025. L'un des articles est de faire du gaspillage alimentaire la grande cause nationale en 2021. Cela permettrait d'avoir une diffusion importante de messages de sensibilisation à la télévision et à la radio.

Présente dans 15 pays en Europe avec 24 millions d'utilisateurs, l'application est désormais disponible outre-Atlantique. "Les Américains sont les plus gros contributeurs au gaspillage alimentaire : 40 % de ce qui est produit aux Etats-Unis termine à la poubelle.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==