:l'éco, France info

Fabrice Le Saché (Medef) : "La date de réouverture mi-mai doit concentrer toute l'attention et mobiliser tous les acteurs économiques"

a revoir

Présenté parJean-Paul Chapel

Diffusé le 01/04/2021Durée : 00h6

Au lendemain de l'allocution du président de la République, Fabrice Le Saché revient sur les conséquences, pour les entreprises, de ce nouveau confinement. "Nous avons des entreprises qui sont essorées par une année de mesures de stop and go. Elles arrivent dans cette phase fragilisées. Avec un confinement étendu à l'ensemble du territoire national, ce sont 150 000 commerces fermées, des entreprises qui vont être empêchées et des problématiques pour les salariés du fait des écoles fermées. Ce n'est évidemment pas une bonne nouvelle pour l'économie."

Bercy a déjà annoncé que les mesures d'aides aux entreprises seraient prolongées. 11 milliards d'euros qui comprennent le chômage partiel, le fonds de solidarité et les exonérations. Des mesures qui ne seront jamais assez suffisantes pour Fabrice Le Saché : "On ne remplace pas un carnet de commandes. Ce sont des prêts et donc un mur de dettes pour certaines entreprises. On ne demande pas plus d'aides, nous travaillons sur la réouverture." Sur le télétravail, Fabrice Le Saché insiste : "Cela ne se décrète pas, cela s'organise." 

Le porte-parole du Medef insiste sur le fait de "vivre avec" le virus : une réouverture grâce à une vaccination importante. "Cette date de mi-mai doit concentrer toute l'attention et mobiliser tous les acteurs économiques."  Il souhaite que les professionnels au contact du public puissent avoir accès à la vaccination. 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==