Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Avenue de l'Europe. L'invitée : Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale

Apprentissage des langues, année de césure facilitée, classes européennes, échec à l'université… Pour répondre à ces questions d’actualité et d'après-bac, la ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Najat Vallaud-Belkacem était l'invitée du magazine "Avenue de l'Europe" le 16 mars 2016.

Quelles études après la terminale, et dans quelle université ? En mars, pour des milliers de lycéens français, c'est la dernière ligne droite pour s'inscrire en première année dans l'enseignement supérieur. "Passe ton bac d'abord" était le mot d'ordre du magazine "Avenue de l'Europe" le 16 mars 2016. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, en était l'invitée. 

Apprentissage des langues, classes européennes, échec à l'université... Sur ces sujets d’actualité, la ministre était interrogée par Véronique Auger avec Francis Brochet, journaliste et spécialiste des questions économiques et européennes au Dauphiné libéré et au Progrès de Lyon, partenaires de cette émission. Plusieurs annonces dans cette interview, à retrouver en intégralité dans cette vidéo.

Droit à l'année de césure pour tous dès la rentrée !

Najat Vallaud-Belkacem a par exemple précisé les modalités de l'année de césure, maintenant facilitée en France. Du bac jusqu'à la fin de leurs études supérieures, les jeunes Français ont désormais droit, s'ils le souhaitent, à une année de "break" avant de reprendre leur cursus. Presque comme au Danemark !

Sélection ou non en master ? Les étudiants y sont plutôt favorables. Des facs ouvertes le week-end, comme en Pologne ? Najat Vallaud-Belkacem a annoncé dans l'émission "le déblocage de plusieurs millions d'euros pour les universités volontaristes qui souhaitent ouvrir le soir et le dimanche". L'enseignement des langues à améliorer ? La ministre a explicité le dispositif des "classes bilangues" (à ne pas confondre avec les "classes bilingues" développées à l'école maternelle) avec une deuxième langue vivante autre que l'anglais étudiée dès la cinquième (l'anglais étant maintenant débuté au cours préparatoire) pour les élèves qui le souhaitent. Et côté orientation, "la découverte des filières sera abordée à travers un "parcours Avenir" dès la sixième".

Interview diffusée dans "Avenue de l'Europe, le mag. Passe ton bac d'abord" le 16 mars 2016.