Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Envoyé spécial. L'échelle bidon de la consommation énergétique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Envoyé spécial. Electroménager: l'échelle bidon de consommatoin énergétique
FRANCE 2 / LAURA AGUIRRE DE CARCER
Article rédigé par
France Télévisions

De "A triple plus" à l’écologique couleur verte jusqu'au terrible "D" rouge énergivore, l'étiquette de consommation énergétique promet de choisir son électroménager en toute connaissance de cause. Sauf que les notes les plus basses correspondent à des produits aujourd'hui interdits à la vente en Europe... Extrait d’"Envoyé spécial".

Le consommateur à la bonne conscience écologique serait-il pris pour un gogo ? Pour choisir son frigo ou sa machine à laver en fonction de sa consommation énergétique, rien de plus facile : il y a une belle étiquette avec une échelle de couleur allant du vert de "A +++" au rouge de "D". Pourtant, à y regarder de plus près, avec cette étiquette, tous les appareils paraissent économes et écolos ! Une belle opération marketing pour les industriels ? 

Peu d’éthique sur l’étiquette

Quel que soit le magasin et quelle que soit la marque, aucun appareil n'aura de note en dessous de "A+", de couleur vert clair. C'est la plus basse note autorisée sur le marché français. L'Union européenne a, depuis plusieurs années, interdit à la vente les appareils dont la consommation correspond à des notes inférieures. Pourtant, elles sont toujours présentes sur les étiquettes et cela permet aux appareils énergivores d'entrée de gamme de paraître très hauts sur cette échelle ! Une étiquette décidément assez peu éthique.

Extrait d'"Envoyé spécial. Electroménager : les promesses écologiques sont-elles tenues?" du 11 février 2016.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Envoyé spécial

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.