Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Envoyé spécial. Dashcam : "En cas d’accident, on a les images"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Envoyé spécial. Dashcam: "En cas d'accident on a les images"
Envoyé spécial. Dashcam: "En cas d'accident on a les images" Envoyé spécial. Dashcam: "En cas d'accident on a les images" (LAURENCE DELLEUR / FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Thomas a acheté une dashcam et explique à ses amis comment l’installer. En cas d’accident, la caméra sauvegarde toutes les images. Utile en cas de délit de fuite. Un extrait du magazine "Envoyé spécial".

C’est en visionnant des vidéos d’accidents de la route postées par des automobilistes russes sur les réseaux sociaux que Thomas, résident de Seine-et-Marne, a décidé de s’acheter une dashcam, pour moins de 300 euros.

Elle tourne dès que le contact est mis

Devant la caméra, non embarquée, du magazine "Envoyé spécial", il explique le fonctionnement de sa "caméra de tableau de bord" à un couple d’amis, Tommy et Laure, qui envisagent de s’équiper. En un clic, elle est fixée au pare-brise et elle tourne dès que le contact est mis.

Le point important : en cas de choc, l’appareil sauvegarde les images. C’est ce qui intéresse Tommy : "Quand on a un accident, on est stressé, on panique, du coup, quand il y a un délit de fuite, on n’a pas le temps de prendre le numéro de la plaque. Avec la caméra, au moins, on sait qu’on a les images."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.