Vidéo Cherche aides-soignants désespérément

Publié
Durée de la vidéo : 33 min
Envoyé spécial. Cherche aides-soignants désespérément -
Envoyé spécial. Cherche aides-soignants désespérément Envoyé spécial. Cherche aides-soignants désespérément - (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
Le directeur d'une maison d'accueil spécialisée pour personnes porteuses d'autisme, de trisomie ou de troubles du comportement, tire la sonnette d'alarme : le personnel manque cruellement et il faut se séparer de certains résidents. Plongée dans un secteur médico-social à bout de souffle.

Il lui manque la moitié de son personnel et ne s'en sort plus. Ce directeur d'une maison d'accueil spécialisée pour personnes porteuses d'autisme, de trisomie ou de troubles envahissants du comportement (TED) tire la sonnette d'alarme : certains jours, par manque de temps, des aides-soignants deviennent presque maltraitants vis-à-vis des résidents. Ils n'ont plus une minute pour les activités "d'éveil", peu de temps pour les gestes d'hygiène et un manque d'attention général qui perturbent considérablement la routine des handicapés, déjà très fragiles.

Un secteur qui compte 50 000 postes vacants

Le personnel qui reste s'épuise, finit par tomber malade et par démissionner à son tour. Le directeur de L'Orée de Sésame, à Saint-Baldoph, en Savoie, a même pris la décision de se séparer provisoirement de certains résidents et de laisser des chambres vides alors même que des dizaines de familles en souffrance attendent une place pour leurs proches dans son établissement. Plongée dans un secteur médico-social à bout de souffle, qui compte désormais 50 000 postes vacants. 

Un reportage de Marianne Getti, Florent Hayet, Jérôme Prouvost pour Kraken Films diffusé dans "Envoyé spécial" le 13 avril 2023.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.