Cet article date de plus de six ans.

Vidéo "Complément d'enquête" : crise interne à la CGT

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
COMPLEMENT D'ENQUETE
COMPLEMENT D'ENQUETE / FRANCE 2

Les révélations au sujet du train de vie de Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, ont provoqué une crise interne sans précédent. "Complément d'enquête" sur le scandale qui a fait vaciller le premier syndicat de France, et extrait du magazine diffusé le 5 février à 22h20.

Des militants CGT qui envahissent le siège national de leur syndicat pour réclamer la tête de leur direction... de mémoire de syndiqué, du jamais vu. "Tu as fait assez de mal, dégage !" Ainsi est titré le tract distribué le 13 janvier jusque dans les étages de la direction. Une formule choc à la mesure de la défiance envers Thierry Lepaon, jugé responsable de cette crise historique.

Ce qui affaiblit le syndicat, c'est cette série de révélations sur le train de vie de son secrétaire général. D'abord, un devis de rénovation de plus de 100 000 euros pour son logement de fonction, près du bois de Vincennes. Puis 62 000 euros pour la réfection de son bureau. Et même une prime de 26 000 euros − le tout payé par les cotisations.

"Une crise qui touche à l'intime"

"Ça fait trente-cinq ans que je suis à la CGT, trente-trois ans que j'ai des responsabilités syndicales bénévoles. Et on n'a jamais vu ça, explique ce militant. Il faut que la CGT revienne à ses valeurs, dans l'intérêt des syndiqués et des salariés en France.

Jamais, en cent vingt ans d'existence, la CGT n'avait été aussi malmenée. Et ce alors que le nombre d'adhérents stagne depuis trente ans, et que le syndicat recule aux élections professionnnelles. Complément d'enquête, le 5 février à 22h20sur le scandale qui fait vaciller le premier syndicat de France.

Extrait d'un reportage de Matthieu Fauroux et Julien Pelletier.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Complément d'enquête

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.