Vidéo "Cash Investigation" pose la question de la liberté d’installation des médecins pour résoudre le problème des déserts médicaux

Publié Mis à jour
VIDEO. "Cash Investigation" pose la question de la liberté d’installation des médecins pour résoudre le problème des déserts médicaux
Article rédigé par
France Télévisions

Dans une commune sur trois, trouver un médecin est presque devenu mission impossible : six à huit millions de Français vivent dans un désert médical. Aujourd’hui, des professionnels de santé se demandent s’il ne faudrait pas encadrer la liberté d’installation des médecins libéraux dont ne bénéficient pas pharmaciens, infirmiers, kinés, sages-femmes… Extrait de "Liberté, santé, inégalités !", une enquête de Gabriel Garcia et Julien Beccu, diffusée jeudi 13 janvier 2022 à 21h10 sur France 2.

Le magazine "Cash Investigation" (replay) a identifié un suspect sur le sujet des déserts médicaux : la liberté d’installation des médecins libéraux. Il a donc poussé la porte de la pharmacie de Pascal Glais, dans le département de l’Orne, qui souffre d’une pénurie de médecins, avec l’espoir de trouver un remède pour les faire revenir : " C’est bien d’en parler, mais le problème c’est de trouver une solution…" dit ce professionnel de santé dont le modèle d’installation est éprouvé depuis quatre-vingts ans. 

Il n’a ainsi pas pu choisir le lieu où ouvrir son officine : "Les pharmaciens ne peuvent pas s’installer où ils le veulent, où ils le souhaitent. C’est-à-dire qu’il y a des contraintes démographiques. En fonction de la population, vous pouvez ou non avoir une pharmacie. Cela évite qu’elles soient les unes à côté des autres et qu’il n’y en ait pas sur 50 kilomètres. Il y a un maillage, une répartition sur tout le sol métropolitain qui est assez égalitaire pour la population."

"Une règle de jeu qui ne s’applique pas à l’ensemble des intervenants de la chaîne de santé"

Les pharmaciens ne sont pas les seuls à être contraints. C’est même plutôt devenu la norme parmi les professions de santé. Ainsi, les sages-femmes, les infirmiers et les kinésithérapeutes sont également privés de leur liberté d’installation. Et pourtant, toutes ces professions sont dites "libérales".

"Nous avons une règle du jeu qui ne s’applique pas à l’ensemble des intervenants de la chaîne de santé. On ne comprend pas qu’on ne puisse pas imposer des règles d’installation un peu plus strictes pour les médecins…" estime le pharmacien. Pourquoi ne peut-on pas forcer les médecins à s’installer là où la population a besoin d’eux ?

Extrait de "Liberté, santé, inégalités !", une enquête de Gabriel Garcia et Julien Beccu, diffusée jeudi 13 janvier 2022 à 21h10 sur France 2.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.