20h30 le samedi, France 2

"20h30 le samedi". Le concert de Johnny en prison

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 22/06/2019Durée : 00h18

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le magazine "20h30 le samedi" (Twitter), présenté en direct par Laurent Delahousse juste après le journal de 20 heures sur France 2, raconte un moment inédit dans la vie d’une personnalité, les coulisses d’un événement ou d’un lieu appartenant à l'histoire collective. Des reportages qui dévoilent "la petite histoire dans la grande", à feuilleter comme un album de famille… Ce 22 juin 2019, "20h30 le samedi" revient sur un concert donné en prison par Johnny Hallyday en 1974.

Le jour où > Johnny Hallyday chante pour des détenus derrière les barreaux. Il a alors 31 ans et enchaîne les succès. Il n’est plus seulement le chanteur yé-yé. Une chanson qu'il chante depuis dix ans lui tient à cœur : Le Pénitencier. Il voudrait donner un concert en prison, pour et devant des détenus, mais la France ne voit pas cette idée d’un très bon œil. La prison de Bochuz, en Suisse, saute sur l’occasion. Un moment de rock’n’roll unique, face à des prisonniers qui ont l’interdiction de se lever ou de danser. Johnny dira lui-même que ce concert fut un des plus marquants de sa carrière. "20h30 le samedi" fait revivre ce moment…

Un festival électro à Chambord et un piano sur la banquise

Et aujourd’hui ? > Faire des concerts dans des lieux inattendus, ou inspirants, est un rêve pour les artistes. Pour fêter ses cinq cents ans, le château de Chambord a organisé une grande première : un festival électro dans ses jardins… Pas vraiment le genre de musique habituel aux abords de ce joyau de la Renaissance, autour duquel 20 000 personnes ont dansé jusqu’au bout de la nuit. "20h30 le samedi" y était.

Le bonus du 20h30 > Deux milliards de tonnes de glace ont fondu la semaine dernière au Groenland en une seule journée. Un phénomène inhabituel aussi tôt dans l’année. Parce que la musique sert à émouvoir, mais aussi faire passer des messages, le pianiste italien Ludovico Einaudi a joué sur la banquise afin d'alerter sur le réchauffement climatique.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==