13h15, France 2

"13h15 le dimanche". Moi, général de Gaulle (épisodes 1 & 2)

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 01/03/2020Durée : 00h55

Charles de Gaulle (1890-1970) est un général presque anonyme… jusqu'en 1940, quand il entre dans l'Histoire avec l'appel du 18 juin. La France est alors à genoux. Le maréchal Philippe Pétain (1856-1951) vient de signer l’armistice avec l‘Allemagne nazie…

Pourquoi ce militaire inconnu refuse-t-il de rendre les armes ? Que se passe-t-il dans la tête du Général quand, le 17 juin 1940, alors que la France est en pleine débâcle, il laisse tout derrière lui pour partir seul en Angleterre ?

L’idée d’un message diffusé aux Français

Sa rencontre avec Winston Churchill (1874-1965), Premier ministre anglais, le jour de son arrivée, sera décisive. L’idée d’un message diffusé aux Français est lancée. Churchill donne son accord de principe et met la BBC à sa disposition... mais le 18 juin, à 14 heures, certains membres du gouvernement anglais s’y opposent.

Le Général, loin de chez lui, n’a aucun pouvoir en Angleterre. C’est un homme seul. Quelques heures plus tard, l’enregistrement aura pourtant bien lieu. Alors, comment la situation s’est-elle débloquée pour lui permettre d’appeler son pays à la résistance ? 

Une série en six épisodes du magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter, #13h15) signée Peggy Leroy, Henri Desaunay, Fred Poussin et Mathilde Rougeron. 

> Voir ou revoir la série "Moi, général de Gaulle" 

> Episodes 1 & 2
Que se passe-t-il dans la tête du Général quand, le 17 juin 1940, alors que la France est en pleine débâcle, il laisse tout derrière lui pour partir seul en Angleterre ?

> Episodes 3 & 4
Si au début du mois de juillet 1940, le général de Gaulle ne dispose que de quelques milliers de volontaires à ses côtés, hommes et femmes continuent d'arriver à Londres.

> Episodes 5 & 6 
Le général de Gaulle, aidé par Jean Moulin, travaille à unifier la Résistance française. Il doit notamment faire face à la trahison de Franklin Roosevelt et de Winston Churchill.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==