États-Unis : grève historique dans le secteur automobile

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Le secteur de l'automobile est en crise aux États-Unis. Trois usines ont simultanément lancé une grève inédite, faute d'accord avec les constructeurs Ford, General Motors et Stellantis sur les hausses de salaire. -
États-Unis : grève historique dans le secteur automobile Le secteur de l'automobile est en crise aux États-Unis. Trois usines ont simultanément lancé une grève inédite, faute d'accord avec les constructeurs Ford, General Motors et Stellantis sur les hausses de salaire. - (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - J. Gal, A. Schiller, L. Roudaut
France Télévisions
Le secteur de l'automobile est en crise aux États-Unis. Trois usines ont simultanément lancé une grève inédite, faute d'accord avec les constructeurs Ford, General Motors et Stellantis sur les hausses de salaire.

C'est une grève historique qui touche le secteur automobile aux États-Unis. 13 000 salariés de ce secteur d'activité vont se mettre en grève faute d'accord avec les constructeurs Ford, General Motors et Stellantis. À Detroit (Michigan), les grévistes sont encouragés par les klaxons des automobilistes. "C'est le moment décisif pour notre génération", affirme Shawn Fains, président du syndicat United Auto Workers.

Des négociations pour des hausses de salaire qui s'allongent

Bien que le mouvement de grève ait débuté la nuit dernière, les négociations pour des hausses de salaire s'allongent. Les ouvriers souhaitent une revalorisation de 36% de leur salaire échelonné sur quatre ans. Les salariés appuient sur cet aspect car cela fait deux ans qu'ils sont impactés par l'inflation. General Motors et Ford ont réalisé une dizaine de milliards de dollars de bénéfices cette année. Joe Biden estime que ces profits peuvent permettre un accord gagnant-gagnant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.