Périscope : une jeune femme se suicide en direct sur internet

Pour la première fois en France, une personne a mis fin à ses jours en direct sur internet. Ce drame suscite des questions quant aux dérives des réseaux sociaux.

FRANCE 3

Un terrible drame s'est produit hier, mardi 10 mai, en fin d'après-midi. Tout a commencé sur les réseaux sociaux. Sur Périscope, application permettant de diffuser en ligne une vidéo, une jeune femme de 19 ans se confie. Elle parle de ses déboires amoureux et évoque un viol dont elle aurait été victime. Face à son mal-être et à la tournure des événements, certains internautes s'inquiètent et préviennent les secours. Mais il est trop tard : à Egly (Essonne), la jeune femme s'est jetée sous une rame de RER.

Périscope garde le silence

Ce suicide en direct sur les réseaux sociaux est une première en France. Des milliers d'internautes ont pu assister à cette tragédie sur Périscope, l'application en vogue. Les dérives se multiplient dessus : voyeurisme, défi dangereux, agressions...

"L'ergonomie propre à ces sites favorise les passages à l'acte, les transgressions en tous genres. Donc oui, ça pose à nouveau la question citoyenne, voire éthique et même morale, des gens qui créent ces applications", déclare à France 3 Michaël Stora, psychanalyste et fondateur de l'Observatoire des mondes numériques en sciences humaines. La société qui dirige Périscope - 10 millions d'utilisateurs dans le monde - ne s'est pas exprimée sur le suicide de la jeune femme.