VIDEO. Les Russes réagissent au décès de Christophe de Margerie

Le 20 octobre 2014, la veille du drame, Christophe de Margerie dînait avec le premier ministre russe, Dimitri Medvedev. Premières réactions en Russie avec Elena Volochine, correspondante de France 3 à  Moscou.

France 3

Christophe de Margerie et Dimitri Medvedev dînaient ensemble pour parler investissement. Comme de nombreux hommes d’affaires français, il avait à plusieurs reprises expliqué son soutien à Vladimir Poutine, le président russe, au moment où celui-ci était de plus en plus isolé sur la scène politique internationale.
 
Margerie considérait la Russie comme un terrain fertile pour les investissements, ce qui est aussi l’opinion de la communauté d’affaires françaises. La France est en effet le troisième investisseur étranger en Russie. Margerie a toujours critiqué les sanctions prises à l’encontre de la Russie.

"Nous avons perdu un ami"

Vladimir Poutine a envoyé un télégramme à François Hollande pour lui adresser ses condoléances, ainsi qu’à l’État français et à la famille de Christophe de Margerie. "Nous avons perdu un vrai ami dont nous garderons le meilleur souvenir", a déclaré le président russe qui a aussi vanté les qualités du défunt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le PDG de Total, Christophe de Margerie, le 28 janvier 2014 à Paris.
Le PDG de Total, Christophe de Margerie, le 28 janvier 2014 à Paris. ( MAXPPP)