VIDEO. Grâce à la paléoparasitologie, on connaît mieux les conditions de vie des soldats dans les tranchées

Un chercheur français a prouvé la présence de parasites dans l'organisme des soldats de la Grande Guerre. Une découverte précieuse, qui renseigne sur les conditions sanitaires des combattants.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Grâce aux témoignages, aux documents d’archives, on connaissait les conditions de vie extrêmement dures dans les tranchées, on en a maintenant la preuve biologique. Matthieu Le Bailly est chercheur en paléoparasitologie à l’université de Besançon (Doubs). A partir de prélèvements effectués dans la cavité abdominale de soldats allemands exhumés des tranchées, il est allé à la recherche des parasites.

Une première mondiale

"On a la confirmation biologique que ces conditions de vie menaient au développement ou à la présence de maladies parasitaires", témoigne le chercheur au micro de France 3. Matthieu Le Bailly a réussi à démontrer scientifiquement la présence de parasites dans les organismes les soldats de 14-18, une première mondiale !

La paléoparasitologie est une pratique encore très peu répandue. En Europe, la discipline ne mobilise que deux équipes de chercheurs, à Cambridge et à Besançon.