Sport : comme le handballeur Mickaël Guigou, ces champions n’ont pas prévu de raccrocher

Publié Mis à jour
Sportifs : de plus en plus de champions n’ont pas encore prévu de raccrocher
France 2
Article rédigé par
A. Jolly, A. Domy, J.-M. Mier, F. Mazou, G. Liaboeuf - France 2
France Télévisions

À l’image de Rafael Nadal, 35 ans, que certains voulaient voir à la retraite il y a quelques mois, de plus en plus de sportifs de haut niveau repoussent les limites de l’obsolescence programmée du corps humain.

Bien sûr, il y a quelques signes du temps, les cheveux commencent à se faire moins nombreux. Mais à part cela, Mickaël Guigou affiche toujours une forme de jeune homme. À 40 ans, le handballeur triple champion olympique avec les Bleus, joue toujours en première division, à Nîmes (Gard). Certains de ses coéquipiers ont à peine 20 ans. "J’ai des petits surnoms, le Papy, c’est normal, mais j’ai encore un peu de vitesse, sourit l’intéressé. On essaie de travailler les points faibles un maximum, pour essayer de faire que l’âge ne pèse pas trop."

Programme physique personnel

Des partenaires chambreurs, mais surtout, admiratifs. "Je suis fan de lui depuis que je suis tout petit, j’avais des posters de lui dans ma chambre. (…) C’est formidable de pouvoir jouer avec lui", affirme Vincent Guéric, handballeur de 19 ans à l’USAM Nîmes. Pour rester en forme, Mickaël Guigou s’impose un programme physique personnel, en plus de celui préparé par le Club. D’autres champions n’ont pas encore prévu de raccrocher. Parfois certains sportifs se bonifient même avec l’âge.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.