Euro 2022 de handball : énorme déception pour la France, battue en petite finale par le Danemark (32-35)

Les Bleus se sont inclinés (32-35) au terme de la prolongation de la finale pour la troisième place des championnats d'Europe à Budapest. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les joueurs de l'équipe de France de handball font grise mine après leur défaite dans la petite finale de l'Euro face au Danemark, le 30 janvier 2022 à Budapest (Hongrie).  (ATTILA KISBENEDEK / AFP)

La frustration de la défaite en demi-finale contre la Suède n'a sans doute pas été complètement digérée par l'équipe de France de handball. Leurs meilleurs ennemis danois, pourtant privés de leur star Mikkel Hansen, ont été plus constants sur l'ensemble du match. Les partenaires de Nikola Karabatic ont fini par plier (32-35). Solides et solidaires, les Français n'ont jamais baissé les bras mais ils ont affiché trop de lacunes durant le match pour espérer monter sur le podium. Ils terminent donc sur une note amère cet Euro chaotique, marqué par les blessures et les cas de Covid-19. 

Le début de match, pourtant, leur avait permis d'espérer un autre résultat. Si tout n'a pas été parfait au cours de la première période, les Bleus ont viré en tête avec un but d'avance (14-13). La fluidité n'a pas été toujours au rendez-vous en attaque, la défense, positionnée en 0-6, a de nouveau flotté par moments mais l'envie était là. Surtout, les Français ont pu compter sur un grand Vincent Gérard. Mis en échec contre la Suède, le portier tricolore a réalisé 12 arrêts en l'espace de 30 minutes (48% de réussite) pour permettre aux siens de toujours mener au score. En attaque, la baraque a été tenue par les ailiers, Yanis Lenne et Hugo Descat, auteurs à eux deux de 10 buts sur les 14 de leur équipe durant les 30 premières minutes.

Un épilogue fatal 

La reprise a ressemblé à un mauvais rêve. Subitement, plus rien n'a fonctionné. La défense s'est mise à tout laisser passer et les phases offensives ont été saccagées. Résultat : les Danois ont passé un 5-0 terrible qui a fait craindre le pire. Par bonheur, Kentin Mahé a sonné la révolte, bien épaulé par Dika Mem et Benoît Kounkoud. Dès lors, champions olympiques et champions du monde se sont rendu coup pour coup. Un niveau d'engagement total, un suspense irrespirable et des retournements de situation en pagaille : cette "petite" finale a eu tout d'une grande.

Coup de gueule et réactions des Bleus Nikola Karabatic, Guillaume Gille, Kentin Mahé, Valentin Porte et Vincent Gérard après la remise de la « médaille du 4ème » à l’issue de la petite finale perdue face aux Danois (32-35) à l'Euro 2022 !

Après avoir résisté jusqu'au terme du temps réglementaire pour aller en prolongation, les Bleus se sont écroulés, multipliant les pertes de balle et ne marquant pas pendant plus de quatre minutes, une éternité. La médaille de bronze s'est alors envolée. "Cela se joue à rien", soufflait Vincent Gérard au micro de beIN Sports après la défaite. "C'est vraiment rageant et ça ne récompense pas une aventure humaine qui a été difficile sur bien des aspects"

Guillaume Gille est allé dans le même sens : "Il y a beaucoup de frustration bien sûr, le sort de cette rencontre nous échappe lors du début de la première prolongation. Mais je retiens aussi l'état d'esprit de ce groupe et j'éprouve beaucoup de fierté." L'entraîneur tricolore se veut même optimiste: "Je pense que cet Euro peut marquer une aventure fondatrice."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat d'Europe de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.