Iran : "ils vont prendre à nouveau la rue", assure la dissidente Masih Alinejad

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Iran : "ils vont prendre à nouveau la rue", assure la dissidente Masih Alinejad
Article rédigé par France 2 - C. Guttin, A. Filippi, @RevelateursFTV, Z. Boughzou
France Télévisions
France 2
Après avoir été arrêtée par la police des moeurs iranienne pour avoir mal porter son foulard, Masha Amini décédait le 16 septembre 2022. Un an après ce drame, la dissidente Masih Alinejad estime que le combat continue dans le pays.

Masih Alinejad a donné une voix à des milliers de femmes iraniennes. Cette dissidente, exilée aux Etats-Unis, a fait des réseaux sociaux son arme pour lutter contre la république islamique. Un an après la mort de Masha Amini et malgré la répression brutale du régime, elle conserve sa foi en la révolution. "Je peux vous dire que le peuple est en colère. Les gens sont furieux et frustrés. Ils n’ont plus rien à perdre. Ils vont prendre à nouveau la rue", assure-t-elle. Journaliste critique à l’égard du pouvoir, Masih Alinejad avait été contrainte de quitter l’Iran en 2009.

"Ensemble, vous êtes plus puissantes"

Cinq ans plus tard, elle lançait sur les réseaux sociaux la campagne : "Ma liberté furtive". Elle y rassemble les photos et les vidéos de femmes iraniennes osant s’afficher sans foulard. "Moi, je rends visibles toutes ces voix. Je les montre au reste du monde. Ça permet à ces femmes de s’unir. Ensemble, vous êtes plus puissantes", assure la femme de l’année, selon le magazine Time. La mère de famille vit désormais sous la protection du FBI et a échappé récemment à un enlèvement et une tentative de meurtre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.