Crédit immobilier : le questionnaire santé en passe d’être supprimé

Publié Mis à jour
Crédit immobilier : le questionnaire santé en passe d’être supprimé
France 2
Article rédigé par
P.-L. Monnier, M. Subra-Gomez, M. Félix, L. Haedrich, E. Noël - France 2
France Télévisions

Prochainement, la résiliation de votre contrat d’assurance emprunteur pourra se faire à tout moment. Les députés et sénateurs ont également fini par se mettre d’accord sur une autre question concrète, celle concernant le questionnaire de santé, qui était une nécessité avant l’obtention de certains prêts. 

Les travaux sont encore loin d’être terminés, mais le rêve d’un couple est en passe de se concrétiser. Plus qu’une maison, c’est une thérapie, pour Céline 37 ans, touchée par un cancer du sein il y a six ans. "C’est une manière d’avancer, de dire que les choses sont finies potentiellement", déclare-t-elle. Mais ce projet, ils ont failli ne pas pouvoir le financer, à cause du questionnaire de santé jusqu’ici obligatoire, pour un prêt immobilier.

Une victoire historique

Mais les choses devraient bientôt changer. Le questionnaire est en passe d’être supprimé, pour les prêts immobiliers inférieurs à 200 000 euros par personne, remboursables avant l’âge de 60 ans. Une victoire historique, saluent les associations. Une bonne nouvelle a priori, mais en contrepartie les assureurs pourraient augmenter leurs prix, pour tous les emprunteurs malades ou non. Le texte pourrait entrer en vigueur d’ici cet été.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.