Covid-19 : pourquoi le variant Omicron peut-il marquer un tournant positif dans l'épidémie ?

Publié
Covid-19 : pourquoi le variant Omicron peut-il marquer un tournant positif dans l'épidémie ?
FRANCE 2
Article rédigé par
D.Mascret - France 2
France Télévisions

Si l'OMS souligne, dans la soirée du mercredi 12 janvier, que le variant Omicron reste un virus dangereux, des scientifiques en Suisse, au Danemark ou même l'Agence européenne du médicament estiment qu'il pourrait être un tournant positif dans l'épidémie de Covid-19. 

Le variant Omicron pourrait-il être un tournant dans l'épidémie de Covid-19 ? "C'est peut-être un tournant, parce qu'on pourrait arriver à un moment où tout le monde va être immunisé. Quand le coronavirus est arrivé, il a trouvé face à lui une population "naïve" immunologiquement. Ça a donné des vagues de contaminations en 2020, et il y a eu aussi de décès parce que c'est une immunisation par contamination, il y a forcément des dégâts", introduit le docteur Damien Mascret, médecin et journaliste pour France Télévisions. 

Une population globalement protégée 

Heureusement, la vaccination a débuté en 2021. Cette "immunisation par vaccination" ne s'accompagne donc plus de décès. Omicron pourrait marquer la fin de la pandémie car "on pense qu'Omicron va maintenant contaminer le reste de la population, ceux qui ne sont ni vaccinés ni protégés par des contaminations antérieures", ajoute le médecin. Or, "en contaminant toute la population, (…) on va se retrouver avec une population globalement protégée", explique Damien Mascret. "Globalement, on se retrouve simplement avec des petites épidémies ou des cas par-ci par-là", conclut le médecin. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.