Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Emmanuel Macron s'attaque aux professions réglementées

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le ministre de l'Economie veut supprimer les quotas de notaires et de pharmaciens, mais aussi l'encadrement des tarifs.

Notaires, pharmaciens, huissiers... Ils sont toujours mobilisés pour défendre leur métier. Mais le gouvernement ne plie pas : Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, a présenté mercredi une partie de sa réforme sur les professions réglementées. Les explications de France 2.

Tirer les prix vers le bas

L'objectif est clair : redonner du pouvoir d'achat aux Français. D'abord en supprimant le quota qui limite l'installation de ces professionnels. Pour les notaires, par exemple, il ne serait plus nécessaire de racheter une étude déjà existante pour se lancer à son compte.

Autre idée du projet : supprimer l'encadrement des tarifs des notaires et des huissiers. Actuellement, une grande partie de leurs prix sont définis par la loi. Demain, l'Etat ne pourrait définir qu'un plafond maximum au-dessous duquel ils seraient libres de fixer leurs tarifs. Le but : créer davantage de concurrence et tirer vers le bas le prix des actes. Des pistes qui inquiètent les professionnels du secteur, qui craignent un manque à gagner et une baisse de la qualité des prestations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.