Cet article date de plus d'un an.

Accident de chasse : deux ans de prison avec sursis pour l’auteur d'un tir mortel

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Accident de chasse : deux ans de prison avec sursis pour l’auteur du tir mortel
Article rédigé par France 2 - M.Lassaga, D.Breysse, N.Trau
France Télévisions
France 2
Le chasseur qui avait tué un jeune homme dans le Lot, en décembre 2020, écope de deux ans de prison avec sursis. Il lui avait tiré dessus pensant que c'était un animal.

Dans la salle du tribunal de Cahors (Lot), le jeune chasseur attend son jugement, jeudi 12 janvier. La justice le condamne à deux ans de prison avec sursis et une interdiction de chasser à vie. Il n’écopera donc pas de prison ferme. Une décision incompréhensible pour l’amie d’enfance de Morgan, la victime. "Le message qui est envoyé, c’est que si vous tuez quelqu’un il n’y a absolument pas de conséquence", déclare très émue Peggy Lee.

Un jugement décevant

Le 2 décembre 2020, Morgan est tué d’une balle en pleine poitrine. Il était en train de couper du bois dans sa propriété. Dans la forêt aux alentours, une chasse aux sangliers était en cours. Le directeur de la battue a été condamné à 18 mois de prison avec sursis ainsi qu’une interdiction de chasser pendant cinq ans. Le jugement est décevant pour le collectif "Un jour un chasseur", créé après la mort de Morgan. Mais les sanctions sont de plus en plus sévères. C’est la première fois qu’un directeur de battue est condamné. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.