VIDEO. Nadine Morano critique la rentrée du gouvernement

Tout comme Eric Ciotti et Laurent Wauquiez, l'ancienne ministre s'est mobilisée pour dénoncer l'idée du séminaire gouvernemental de rentrée sur "la France de 2025".

France 2

Après des vacances que certains à l'UMP ont jugées trop discrètes et une polémique sur le droit d'inventaire des années Sarkozy, l'opposition a décidé d'accélérer pour sa reprise politique le 19 août. Ainsi, la droite s'est choisie comme cible le séminaire gouvernemental de rentrée, qui se déroule à la demande de François Hollande sur le thème de "la France de 2025".

Nadine Morano : "Des travaux de vacances bâclés" 

"Je n'attends rien de ce séminaire gouvernemental." Nadine Morano a vertement critiqué des "travaux de vacances bâclés", lundi sur France 2. Evoquant "madame Soleil ou monsieur Nostradamus", la déléguée générale de l'UMP estime que les Français attendent une réponse "immédiate" à leurs problèmes.

"Vous croyez que quelqu'un qui est au chômage, on va lui répondre : 'Non mais attendez, on planche pour dans treize ans, là !'", a tancé l'ancienne députée de Meurthe-et-Moselle. Elle a aussi rappelé au gouvernement que son "mandat (…) s'arrête en 2017".

Eric Ciotti : "La France des socialistes, c'est celle de 1925"

Eric Ciotti, dans un entretien au Figaro dimanche, dénonce la communication du gouvernement sur ce séminaire gouvernemental. Le député UMP ironise aussi sur les désaccords entre les ministres : "Quand on mesure chaque jour la cacophonie qui règne au gouvernement, je comprends qu'ils préfèrent se projeter dans l'avenir."

Il évoque tour à tour l'affrontement Valls-Taubira ou l'opposition entre les partisans de la rigueur et ceux de la relance économique. Il critique aussi les choix du gouvernement en matière d'environnement et de progrès technique. "La France des socialistes, c'est celle de 1925 plutôt que celle de 2025", a-t-il lancé.

Laurent Wauquiez : "Ce séminaire est surréaliste"

"Ce séminaire est surréaliste, vu les difficultés actuelles", a lâché le député UMP Laurent Wauquiez, lors de sa rentrée politique marquée par l'ascension du mont Mézenc, dimanche, sur ses terres de Haute-Loire.

"Ce séminaire devrait plutôt se pencher sur comment éviter les hausses d'impôts (…). Les classes moyennes en ont assez de payer l'addition des fausses promesses de François Hollande", a ajouté Laurent Wauquiez.

Jacques Myard : "Les socialistes se réfugient dans leur exercice favori, l'utopie"

Le député UMP souverainiste Jacques Myard s'en est pris au gouvernement dans un communiqué : "Ayant été incapables de prendre la mesure de la crise au moment des élections présidentielles et ayant gouverné en dépit du bon sens, les socialistes se réfugient dans leur exercice favori : l'utopie, demain on rase gratis !"

"Cet exercice élyséen est une véritable fuite en avant, une totale démission face au temps présent", a enchaîné Jacques Myard, avant d'ajouter : "A long terme nous serons tous morts, selon le mot resté célèbre de Keynes, mais oublié par ce gouvernement qui ne cesse de faire diversion."

Nadine Morano, déléguée générale de l\'UMP, lors d\'une convention de son parti, le 24 janvier 2013, à Paris.
Nadine Morano, déléguée générale de l'UMP, lors d'une convention de son parti, le 24 janvier 2013, à Paris. (GUILLAUME BAPTISTE / AFP)