VIDEO. Guerre des chefs à l'UMP : devant des militants, Fillon fustige le bilan de Copé

L'ex-Premier ministre a réuni, mardi, des militants à la Porte de Versailles, à Paris.

LILIYA MELKONIAN, GUILLAUME DARET et MATHIAS BARROIS - FRANCE 2

La guerre des chefs n'en finit plus à l'UMP. L'ancien Premier ministre a réuni ses proches lors d'un meeting, mardi 3 mai, Porte de Versailles, à Paris. Il a eu des mots assez durs contre le président démissionnaire, Jean-François Copé. François Fillon a dressé un bilan accablant de la gestion du grand parti de l'opposition : "Des millions d'euros détournés, est-ce que c'est ça la politique ? lance-t-il aux militants à la Porte de Versailles à Paris. Est-ce que l'on peut mentir, tricher, détourner l'argent des adhérents et des sympathisants et ensuite prétendre représenter la France ?" La charge est destinée à Jean-François Copé, sans le citer, mais aussi à l'ex-président de la République Nicolas Sarkozy. Les militants présents mardi approuvent devant la caméra de France 2.

Nicolas Sarkozy réclamé par ses proches

"Je n'ai pas dans cette affaire à prendre parti, je cherche à rassembler", a réagi Jean-Pierre Raffarin, membre désigné du triumvirat d'anciens Premiers ministres qui devrait prendre les rênes de l'UMP à la mi-juin, avant la future élection d'un nouveau président.
Quant aux proches de Nicolas Sarkozy, certains refusent même l'idée d'une primaire pour la présidence. Notamment Brice Hortefeux, qui déclare : "Nous avons besoin d'un chef, d'un projet et d'un cap."

Lors d\'un meeting de François Fillon pour la campagne des élections européennes, le 22 mai 2014 à Vertou (Loire-Atlantique). 
Lors d'un meeting de François Fillon pour la campagne des élections européennes, le 22 mai 2014 à Vertou (Loire-Atlantique).  (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)