Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Copé-Fillon : une campagne de mots doux ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Yann Thompson
Article rédigé par
France Télévisions

Jean-François Copé et François Fillon ont peiné à s'en tenir à une campagne cordiale. Alors que les adhérents UMP élisent dimanche leur nouveau candidat, francetv info recense les mots dou(loureu)x des candidats.

SUCCESSION A L'UMP - L'UMP retourne aux urnes. Les adhérents du parti d'opposition sont appelés dimanche 18 novembre à départager François Fillon et Jean-François Copé, tous les deux candidats à la présidence de l'UMP. Après six mois de campagne, entamée dès le lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy, le ton monte entre les deux camps. Mais l'exercice de jonglerie se poursuit, entre appels à l'unité et petites piques entre amis. 

La campagne a été marquée par des sourires et amabilités, souvent de façade. Désireux d'en découdre, les candidats ont retenu leurs ardeurs pour ne pas déchirer le parti. Si François Fillon et Jean-François Copé ont parfois joué aux sages, ce sont leurs soutiens qui ont sorti les principales banderilles. Car l'essence d'une campagne est bien là : marquer les différences et s'affirmer face à l'autre. Les piques ont notamment concerné le positionnement politique des deux candidats, qui ont affiché leurs convictions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.