Cet article date de plus de dix ans.

"Un truc énorme... être honnête !"

Nicolas Sarkozy se déplaçait dans les Hauts-de-Seine, mardi 10 avril, à la rencontre des patrons de la CGPME. Cafés de campagne était là. L'occasion de demander à des journalistes ce qu'ils attendent du prochain président.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Qu'attendez-vous du prochain président ? (FTV)

Nicolas Sarkozy se déplaçait dans les Hauts-de-Seine, mardi 10 avril, à la rencontre des patrons de la CGPME. Cafés de campagne était là. L'occasion de demander à des journalistes ce qu'ils attendent du prochain président.

Il y a Françoise, David et Stéphan dans la voiture et c'est une voiture de reportage. Ils doivent suivre le procès Sernam à Nanterre.

Quand David espère un Président qui s'occupe en priorité de la précarité Stéphan, lui, veut qu'avant tout il tienne ses promesses. Françoise est du même avis: " un Président honnête, intègre " mais aussi un homme ou une femme qui ne soit pas "atteint par une terrible maladie : l'amour de l'argent ! ".

L'équipe me laisse à Puteaux. Nicolas Sarkozy vient y présenter son programme aux chefs d'entreprises de la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises).

Aux pieds des tours de la Défense, terrasse Bellini, des militants UMP venus voir leur candidat. Pour eux pas de doute le Président "doit continuer ce qu'il a commencé ".

A l'intérieur le président-candidat expose son bilan, fustige ses détracteurs et présente ses projets en direction des PME. Le public lui est acquis.

Retour avec deux autres reporters, Zidène et Vandy. Ils étaient chargés d'enregistrer le discours de Nicolas Sarkozy. Plutôt l'habitude de poser des questions que d'y répondre alors, "off", ils me diront ce qu'ils attendent du prochain président. Mais un "off" est un "off" et, comme souvent , les secrets ne sortent pas des voitures de reportage !

"Honnête". C'est ce que doit être le prochain président de la République selon un sondage CSA pour Nice Matin. 32% des Français attendent ainsi que le prochain chef de l'Etat soit avant tout honnête. Ils sont 29% à privilégier la compétence et 18% la capacité à décider.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.