Sondage : François Hollande grimpe à 50% d'opinions positives

La cote de popularité de François Hollande est montée en flèche suite aux attentats du 13 novembre dernier. Selon un sondage Ifop/Fiducial, publié ce mardi, elle a augmenté de 22%.

(François Hollande, lundi 30 novembre, lors de l'accueil des officiels à la COP21 © Maxppp)

Le président de la République n'avait pas atteint un tel taux de popularité depuis juillet 2012, au début de son quinquennat. Selon un sondage Ifop/Fiducial publié ce mardi, avec 50% d'opinions favorables François Hollande connaît un vrai regain de confiance. C'est 22 points de plus qu'avant les attentats du 13 novembre. 

D'ailleurs d'après une autre enquête, réalisée par TNS/Sofres/Onepoint, le chef de l'Etat enregistre une hausse tout aussi conséquente de 20 points. Mais pourtant, seul 35% des interrogés le pensent capable de "résoudre les problèmes qui se posent en France". 

L'explosion de la cote de popularité de François Hollande n'étonne pas Thomas Guénolé, politologue, et n'augure rien pour la suite (avec Julien Moch)
--'--
--'--

Un président symbole de l'union nationale

C'est la seconde fois en une année que François Hollande connaît une augmentation vertigineuse. La première, c'était en janvier, après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher. Alors pour un proche du président, interrogé par l'Agence France Presse, cela montre que "les Français adhèrent à l'action du président depuis le 13 novembre".  

Pour autant, selon les sondeurs, cela ne semble pas peser sur les intentions de vote pour les élections régionales des 6 et 13 décembre prochain.