Cet article date de plus de neuf ans.

Sarkozy et Hollande seraient à égalité si Le Pen ne se présentait pas

Un sondage Ifop-"JDD" a testé le scénario dans lequel Marine Le Pen ne pourrait se présenter faute de parrainages suffisants. François Hollande et Nicolas Sarkozy seraient alors crédités tous les deux de 33% des voix.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La présidente du Front national, Marine Le Pen, le 2 février 2012 au Salon des entrepreneurs, à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)

Et si Marine Le Pen ne se présentait pas ? La présidente du Front national a beaucoup parlé ces derniers temps des difficultés qu'elle rencontre à rassembler les 500 signatures d'élus nécessaires pour se présenter. Un sondage Ifop pour le Journal du dimanche a testé le cas où Marine Le Pen ne serait pas présente au premier tour : son absence placerait Nicolas Sarkozy et François Hollande à égalité avec 33% des votes.

Le sondage a éliminé tous les candidats "qui avouent eux-mêmes être loin du compte" dans la chasse aux parrainages : Marine Le Pen, mais aussi Dominique de Villepin, Christine Boutin, Hervé Morin et Corinne Lepage. Il prend donc seulement en compte huit candidats : derrière Nicolas Sarkozy et François Hollande arrivent dans l'ordre François Bayrou (17%), Jean-Luc Mélenchon (9%), Eva Joly (3%), Nicolas Dupont-Aignan (3%), Nathalie Arthaud (1%) et Philippe Poutou (1%).

L'enquête a été réalisée grâce à des questionnaires en ligne par Ifop pour Le Journal du dimanche du 31 janvier au 3 février 2012 auprès d'un échantillon de 922 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 984 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.