Cet article date de plus de sept ans.

Sarkozy estime qu'il n'est "pas raisonnable" d'interdire aux syndicats de manifester

Alors que le gouvernement souhaite interdire le défilé parisien prévu jeudi par les syndicats,, Nicolas Sarkozy a estimé que cette interdiction ne pouvait s’appliquer qu’à des groupuscules dangereux et violents.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Le président du parti Les Républicains a estimé qu'on peut interdire des manifestations quand elles sont le fait "de groupuscules dangereux et violents" © Sipa)

"Je ne crois pas que ce soit raisonnable qu'un gouvernement républicain décide, dans un pays comme le nôtre, d'interdire des manifestations ", a réagi mardi Nicolas Sarkozy, à la volonté du gouvernement d'interdire le défilé parisien contre la loi Travail prévu jeudi par les syndicats. Le gouvernement souhaite un "rassemblement statique", et non pas un cortège. Le président du parti Les Républicains, en déplacement à Berlin, a estimé qu'on peut interdire des manifestations quand elles sont le fait "de groupuscules dangereux et violents ", mais qu'il n'est "pas raisonnable de dire à des syndicats qu'on leur interdit de manifester ".

A LIRE AUSSI ►►►  Loi Travail : les syndicats refusent "catégoriquement" un rassemblement statique

"Il me semble plus opportun d'engager la responsabilité financière et civile des organisateurs plutôt que d'interdire des manifestations en 2016 en France ", a poursuivi Nicolas Sarkozy, qui a cité le cas des dégradations à l'hôpital Necker la semaine dernière.

Avec cette déclaration, Nicolas Sarkozy prend le contre-pied de sa formation. Lundi, le parti Les Républicains, via son porte-parole Guillaume Larrivé, avait appelé, lors de son point de presse hebdomadaire, à l'interdiction de la manifestation contre la loi Travail prévue jeudi.

**A LIRE AUSSI ►►► [Interdiction de manifester : les syndicats pourront recourir au "référé liberté" pour contester (Me O. Vasset, avocat)

 ](http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/interdiction-de-manifester-les-syndicats-pourront-recourir-au-refere-liberte-pour-contester-me-o-799681)**

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.