Comment votre député a dépensé sa réserve parlementaire en 2013

L'Assemblée nationale a mis en ligne le détail de cette enveloppe de subventions distribuées par chaque député aux collectivités locales et associations de son choix

C'est la première fois que les députés font preuve d'une telle transparence. L'Assemblée nationale a publié, mercredi 29 janvier sur son site internet, le détail de l'utilisation, en 2013, de la réserve parlementaire, une enveloppe de subventions distribuées par chaque député aux collectivités locales et associations de son choix. L'an passé, une partie des réserves 2011 et 2012 avait été publiée, grâce à la ténacité d'un citoyen du Lot-et-Garonne.

A l'initiative du président de l'Assemblée, Claude Bartolone, les détails de la réserve des députés sont désormais publiés chaque année, pour répondre aux accusations d'opacité. En 2013, les occupants du Palais Bourbon ont distribué 80,94 millions d'euros.

Des syndicats étudiants parmi les bénéficiaires

Chaque député a le droit à 130 000 euros en moyenne. Les membres du Bureau de l'Assemblée nationale disposent d'une réserve de 140 000 euros, les vice-présidents de l'Assemblée, les questeurs, les présidents de groupe, les présidents de commission disposent de 260 000 euros, le président de 520 000 euros. Le partage n'est cependant pas tout à fait égal puisque le président de la Commission des finances, Gilles Carrez, déjà bien doté en 2011 (4,9 millions d'euros), a distribué plus de 700 000 euros.

En termes d'utilisation, on note l'octroi de subventions aux syndicats étudiants Unef (gauche) et UNI (droite). L'essentiel de l'enveloppe est cependant consacré aux collectivités locales. Certains députés, comme Christian Jacob à Provins (Seine-et-Marne) ou Gilles Carrez au Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne), ont fait le choix de privilégier la commune dont ils sont également maires.

Qu'a fait votre député ? L'association Regards citoyens a compilé les chiffres de l'Assemblée dans un fichier, grâce auquel francetv info vous propose ce moteur de recherche. Pour l'utiliser, il vous suffit de choisir un département et/ou de rechercher votre député en tapant son prénom puis son nom (Ex: Claude Bartolone).