Comment votre député et votre sénateur ont dépensé leur réserve parlementaire en 2012

A quelle collectivité votre élu a-t-il attribué des subventions ? A combien se montent ces dernières ? Votre élu a-t-il privilégié une commune ?

Que fait votre député ou votre sénateur de l'argent qu'il a le droit d'attribuer à des collectivités territoriales ? Dimanche 5 août, le ministère de l'Intérieur a rendu public le détail de la réserve parlementaire en 2012, un document PDF épluché par l'association Regards Citoyens. Le progrès est énorme, puisque les subventions allouées en 2011 n'avaient été rendues publiques qu'au terme d'un travail de harcèlement menée par un citoyen, Hervé Lebreton.

Cette enveloppe opaque représente cette année-là, pour les collectivités locales, 134 millions d'euros (16 millions de moins que l'année précédente). Premiers enseignements : Jérôme Cahuzac a dépensé autant que les autres ministres réunis, souligne le Monde. Et Comme l'année précédente, Gilles Carrez et Bernard Accoyer sont les élus qui ont attribué le plus de subventions.

Pour utiliser notre moteur de recherche, il vous suffit de choisir un département et/ou de rechercher votre député en tapant son nom puis son prénom (Ex: Accoyer Bernard). Vous pouvez également faire une recherche par commune. Si vous ne trouvez pas votre parlementaire, c'est qu'il n'a pas versé de réserve cette année-là. Lorsqu'il n'y a pas de nom de parlementaire, il s'agit de la réserve ministérielle, directement pilotée par le ministère de l'Intérieur.

>> Aidez-nous à exploiter ces données. Une subvention vous intrigue ? Signalez-le par mail à thomas.baietto@francetv.fr