Remaniement : Edouard Philippe a remis la démission de son gouvernement à Emmanuel Macron

Le Premier ministre démissionnnaire ne reviendra pas à Matignon, ont indiqué à franceinfo plusieurs sources au sein de l'exécutif.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, dans son bureau de Matignon le 17 mai 2017.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, dans son bureau de Matignon le 17 mai 2017. (JOEL SAGET / AFP)

Le remaniement est enclenché. Edouard Philippe a remis, vendredi 3 juillet au matin, la démission de son gouvernement à Emmanuel Macron, qui l'a acceptée, a annoncé l'Elysée. "Il assure, avec les membres du gouvernement, le traitement des affaires courantes jusqu'à la nomination du nouveau gouvernement", indique un court communiqué de la présidence. Mais il ne reviendra pas à Matignon, après plus de trois ans en fonction, ont indiqué à franceinfo plusieurs sources au sein de l'exécutif.

>> Remaniement : suivez les dernières informations dans notre direct

En conséquence, le Conseil des ministres, prévu vendredi matin, a été annulé. La composition du nouveau gouvernement devrait être connue avant mercredi, date du prochain Conseil des ministres.

L'activité parlementaire interrompue

Toute activité ministérielle a aussitôt été interrompue. A l'Assemblée, où était examiné le troisième projet de budget rectifié, la séance a été suspendue. Du fait de la démission du gouvernement, "nous allons interrompre nos travaux", a indiqué le président de séance Hugues Renson (LREM), alors que le secrétaire d'Etat Cédric O était présent.

Nommé le 15 mai 2017 par Emmanuel Macron, Edouard Philippe devrait donc retrouver ses fonctions de maire du Havre, après avoir été réélu dimanche dernier avec 59% des voix au second tour des municipales. Il doit être formellement installé dimanche à 10 heures lors du conseil municipal.