Cet article date de plus de huit ans.

Remaniement : la presse unanimement déçue

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
remaniement
remaniement remaniement
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Les dirigeants d'EELV sont furieux de voir leur ancienne Secrétaire nationale Emmanuelle Cosse entrer en gouvernement. Ce vendredi 12 février, la presse est également très critique sur le remaniement annoncé jeudi.

La presse n'est pas tendre avec François Hollande ce vendredi matin : "Monsieur Bricolage", "Derniers Verts pour la route", "Un dernier replâtrage pour finir le quinquennat". Les titres sont significatifs, à l'image des réactions politiques. Un gouvernement inefficace fait de bric et de broc pour le parti Les Républicains.

"C'est un remaniement qui ne réglera pas les problèmes. C'est on prend les mêmes et on recommence, et puis on fait quelques ajustements, quelques tripatouillages", selon Thierry Solère, député LR des Hauts-de-Seine.

Les Français dubitatifs

Pour le FN, c'est surtout un gouvernement créé en vue de l'élection de 2017. "Il s'agit non pas d’aller chercher des compétences, mais de préparer la candidature de François Hollande à la présidentielle. Monsieur Ayrault, c'est la soumission sans limite à l'Allemagne et à l'Union européenne, madame Cosse, c’est l'accueil sans limite de migrants", explique Florian Philippot, vice-président du Front national.

Un remaniement accueilli avec scepticisme par le nouveau responsable des Verts, David Cormand. Les Français sont aussi dubitatifs. D'après un sondage réalisé jeudi soir par OpinionWay, 82% des sondés pensent que ce remaniement n'aura aucun effet sur l'évolution du chômage.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.