VIDEO. Valls : "Les Français ont été assommés" par les impôts depuis 2010

Le chef du gouvernement a évoqué, mercredi sur BFMTV, le sort des "classes moyennes et des couches populaires (...) qui ont vu leur pouvoir d'achat s'éroder".

Cette vidéo n'est plus disponible

Manuel Valls a assuré, mercredi 9 avril sur BFMTV, le service après-vente de son discours de politique générale prononcé la veille. Le Premier ministre a indiqué qu'il ne devait pas y avoir "de recours à l'impôt parce que les Français ont été assommés depuis 2010 par près de 60 milliards d'impôts". Le chef du gouvernement a évoqué le sort des "classes moyennes et des couches populaires (...) qui ont vu leur pouvoir d'achat s'éroder".

"Les recettes fiscales ne sont pas au rendez-vous"

Mais une baisse des prélèvements obligatoires n'est pas envisageable dans l'immédiat. Selon Manuel Valls, dans un premier temps, "il faut réduire les dépenses publiques pour en effet trouver les équilibres nécessaires qui, demain, pourront nous permettre de baisser les impôts".

"Le problème que nous avons depuis deux ans, ce n'est pas uniquement l'augmentation des impôts. C'est que les recettes fiscales ne sont pas au rendez-vous, ce qui explique que la baisse du déficit public n'est pas suffisamment forte."

Le Premier ministre, Manuel Valls, à l\'Assemblée nationale, lors de son discours de politique générale, le 8 avril 2014.
Le Premier ministre, Manuel Valls, à l'Assemblée nationale, lors de son discours de politique générale, le 8 avril 2014. (ERIC FEFERBERG / AFP)