Fleur Pellerin nie avoir réclamé un hôtel particulier pour ses équipes

La nouvelle secrétaire d'Etat au Commerce extérieur n'a pas apprécié les bureaux hérités de l' ancienne ministre déléguée à la Francophonie, au Quai d'Orsay.

La secrétaire d\'Etat au Commerce extérieur, au Tourisme et aux Français de l\'étranger, Fleur Pellerin, arrive à Matignon, le 10 avril 2014.
La secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, au Tourisme et aux Français de l'étranger, Fleur Pellerin, arrive à Matignon, le 10 avril 2014. ( MAXPPP)

Elle dénonce "une boule puante" et "des rumeurs de presse infondées". Fleur Pellerin, nouvelle secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, au Tourisme et aux Français de l'étranger, nie avoir réclamé l'obtention d'un hôtel particulier dans le 7e arrondissement de Paris pour installer ses équipes.

Son démenti, apporté lundi 14 avril, fait suite à un article du Parisien publié la veille. Selon le journal, lorsqu'elle est arrivée au Quai d'Orsay, Fleur Pellerin a réclamé de nouveaux locaux. Elle aurait essuyé un refus de son ministre de Tutelle, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, puis de Matignon.

Fleur Pellerin se défend sur Twitter : "Non, je n'ai pas saisi le Quai puis Matignon. J'ai exposé ma demande au SGG [Secrétaire général du gouvernement] qui est compétent pour l'installation physique des équipes", écrit-elle. Elle poursuit, ironique : "Et non je n'ai pas demandé un hôtel particulier. D'ailleurs, je ne suis pas fan de dorures !"

Selon Le Parisien, les locaux attribués à son équipe se situent "dans une aile du ministère des Affaires étrangères anciennement occupée par Yamina Benguigui, ex-ministre chargée de la Francophonie".