Politique : les grandes régions ont-elles plus de poids ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Politique : les grandes régions ont-elles plus de poids ?
FRANCE 3
Article rédigé par
Catherine Demangeat - France 3
France Télévisions

En 2015, 13 grandes régions ont été créées, contre 22 précédemment. L'objectif était de donner plus de force aux régions, mais aussi de faire des économies. Six ans après, la journaliste Catherine Demangeat fait le bilan.

"C'est un bilan mitigé. Si la Normandie a retrouvé une identité forte avec la fusion de la basse et de la haute Normandie, la réforme a été plus traumatisante pour d'autres régions. Dans le Grand Est, l'alliage Alsace-Lorraine Champagne-Ardenne a été traumatique à tel point que le Haut-Rhin et le Bas-Rhin ont fini par se marier pour une collectivité Alsace", explique la journaliste Catherine Demangeat.

Plus de poids envers Bruxelles

Qu'en est-il des économies avec ce nouveau découpage ? En 2015, le gouvernement avait évoqué 10 milliards d'économies dans les cinq à dix ans. Sept ans plus tard, elles se font attendre selon un rapport de la Cour des comptes. Seules trois régions avaient réduit leurs dépenses par rapport à 2015. Il y a des fusions toujours non-abouties en Occitanie, où les conseillers continuent à naviguer entre Toulouse et Montpellier. Mais vis-à-vis de Bruxelles, les régions ont plus de poids pour décrocher des crédits européens. C'est aussi vrai pour leurs dirigeants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.