Nouvelle-Calédonie : un second référendum sur l'indépendance aura lieu d'ici le 6 septembre 2020

La date exacte du vote sera décidée dans les 15 prochains jours.

Une votante participe au premier référendum sur l\'indépendance de la Nouvelle-Calédonie lors du scrutin organisé le 4 novembre 2018 à Nouméa.
Une votante participe au premier référendum sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie lors du scrutin organisé le 4 novembre 2018 à Nouméa. (THEO ROUBY / AFP)

"Ça n'est pas une simple date, et ça n'est pas une date simple à fixer", a réagi Edouard Philippe. Les leaders loyalistes et indépendantistes calédoniens, réunis à Matignon autour du Premier ministre, ont finalement réussi dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 octobre à trouver un compromis sur la date du prochain référendum sur l'indépendance de l'archipel. Celui-ci aura lieu le 30 août ou le 6 septembre 2020.

>> "C'était la France mais je n'avais plus aucun repère" : voyage au cœur de la Nouvelle-Calédonie, ce "caillou" tiraillé entre deux mondes

La date exacte du deuxième référendum sur l'accession à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie, qui doit être fixée par l'Etat, sera décidée dans les 15 prochains jours, "afin que nous soyons en mesure de garantir la mobilisation des moyens équivalents" à ceux engagés lors du premier scrutin et "afin que les conditions matérielles du scrutin soient aussi irréprochables", a commenté Edouard Philippe à l'issue de 15 heures de discussion.

Le premier référendum d'autodétermination s'est tenu le 4 novembre 2018 et a vu la victoire du "non" à l'indépendance (56,7%). Convaincus que le temps leur permettra de gagner des voix, les indépendantistes défendaient un deuxième scrutin "le plus tard possible". A l'inverse, le camp non indépendantiste réclamait un deuxième référendum dès juillet, arguant d'une économie locale "dans l'incertitude" en raison de ces échéances électorales.