Nouvelle-Calédonie : le "non" à l'indépendance l'emporte avec 56,4% des voix, selon des résultats définitifs

La participation a été massive, avec 80,63% de votants.

Un drapeau français flotte, accroché à une voiture, le 4 novembre 2018 à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.
Un drapeau français flotte, accroché à une voiture, le 4 novembre 2018 à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. (NICOLAS JOB / SIPA)

La Nouvelle-Calédonie a choisi de rester française. Le "non" à l'indépendance l'a emporté, dimanche 4 novembre, lors d'un référendum historique organisé sur ce territoire situé à 18 000 km de Paris. Le "non" a obtenu 56,4% des voix, contre 43,6% pour le "oui", a indiqué le Haut-Commissariat. Le score du "non" se situe cependant très en deçà des prévisions des sondages, qui l'annonçaient entre 60 et 70%. La participation a été massive, avec 80,63% de votants.

Dans une allocution filmée depuis le palais de l'Elysée, Emmanuel Macron a exprimé son "immense fierté que nous ayons passé ensemble cette étape historique". "Je veux aussi dire la fierté pour le chef de l'État que la majorité des Calédoniens aient choisi la France", a déclaré le président de la République, en estimant qu'il n'y avait "pas d'autre chemin que celui du dialogue".