Politique : les partis d'opposition préparent leur rentrée

Plusieurs partis organisent leur traditionnelle université d'été et promettent au gouvernement une rentrée difficile.

France 3

Un peu partout en France la classe politique entre en scène et les opposants à Emmanuel Macron passent à l'offensive. À Marseille (Bouches-du-Rhône), place aux Insoumis. Après une année à se battre sans parvenir à faire reculer le gouvernement sur la réforme du Code du travail ou sur la SNCF, militants et élus affichent leur détermination. "Je pense qu'avec les syndicats, on a tous chacun à sa place besoin de damer le pion a cette macronie", a déclaré Clémentine Autin, députée France insoumise de Seine-Saint-Denis..

Tous les partis s'organisent

À La Rochelle (Charentes-Maritimes), on est loin de la grande époque des universités d'été. Seuls les élus sont là, en panne de leadership et à la recherche d'un programme. "La question c'est d'être aussi ceux qui font des propositions concrètes qui permettent d'incarner cette gauche de gouvernement", a déclaré Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti socialiste. Les Ecologistes ont choisi Strasbourg (Bas-Rhin), capitale politique de l'Europe. Un symbole pour se placer au-dessus dui débat national et avec un objectif : le scrutin européen. À Brive-la-Gaillarde (Corrèze), Valérie Pécresse et ses soutiens font leur rentrée loin de Laurent Wauquiez. "Il y a une alternative non populiste aujourd'hui qui se dessine à Emmanuel Macron", a déclaré Valérie Pécresse.

Le JT
Les autres sujets du JT
olivier faure 
olivier faure  (France 3)