Nantes : le Parti socialiste annule son université d'été

Pour la première fois, la traditionnelle université d'été sera remplacée par des universités décentralisées dans plusieurs villes. La raison ? Le risque de violences.

France 3

Les Nantais ne veulent plus revivre des scènes de violences dans leur ville, à l'image des manifestations contre la loi Travail ou contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Alors les militants du Parti socialiste comprennent l'annulation de leur université d'été. Depuis plusieurs mois, les permanences des élus PS sont devenues des cibles, alors l'occasion était trop belle : les appels à manifester fin août à Nantes se multipliaient sur les réseaux sociaux.

Divorce entre le gouvernement et l'opinion

Sauf à transformer la ville en forteresse, la réunion socialiste avec la venue de Manuel Valls devenait impossible à organiser. Nantes est soulagée, mais l'opposition souligne aussitôt le manque d'autorité du gouvernement. À 10 mois de la présidentielle, au Parti socialiste, on s'inquiète de plus en plus de ce divorce entre le gouvernement et l'opinion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le premier secrétaire du Parti socialiste,  Jean-Christophe Cambadélis, le 24 juin 2016 au siège de son parti, à Paris.
Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, le 24 juin 2016 au siège de son parti, à Paris. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)