Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire à gauche : Benoît Hamon baptise son micro-parti "Elpis"

Le nom du micro-parti, créé en vue de la primaire organisé par le Parti socialiste, suscite les moqueries sur les réseaux sociaux. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Benoît Hamon prononce un discours à La Plaine-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 28 août 2016.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

"Dans la mythologie grecque, Elpis personnifie l'espoir, sous la forme d'une jeune femme portant une corne d'abondance." Mardi 6 septembre, L'Express a révélé le nom du micro-parti, "Elpis", lancé par le socialiste Benoît Hamon, en vue de sa participation à la primaire à gauche, en janvier.

L'ancien ministre de l'Education a reçu dans la semaine l'agrément de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), indispensable à la création d'un micro-parti, poursuit L'Express. 

Festival de blagues potaches sur Twitter 

Les internautes n'ont pas tardé à réagir à ce nom sur Twitter, à coups de blagues urophiles et/ou scatophiles. 

Le candidat, lui, prend ces calembours avec autodérision. Sur Twitter, il a répondu aux internautes moqueurs en publiant une photo de lui, le visage austère : "On me reproche de ne jamais rigoler... Mais je fais rire tout le monde avec du grec ancien", a-t-il réagi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.