Primaire de la gauche : Vincent Peillon, le candidat surprise

L'ancien ministre de l’Éducation, Vincent Peillon, entre à son tour dans la course à la primaire de la gauche.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Vincent Peillon entre en scène. Un candidat de plus à la primaire de la gauche et à la présidentielle que l'on n’attendait pas. L'ancien ministre de l'Éducation a été démissionné par Manuel Valls il y a deux ans. Désormais, il revient dans le jeu et suscite une question : sa candidature a-t-elle pour but de dézinguer l'ancien Premier ministre ? En visite, ce mercredi 7 décembre dans le Doubs, Manuel Valls a réagi, mais hors caméra : "On ne peut pas être candidat pour affaiblir. C'est ma conception. On ne peut pas être candidat contre".

Un candidat très discret

Autre future adversaire de Vincent Peillon, Arnaud Montebourg minimise : "J'ignore ce qu'il propose et je ne commente vraiment pas toutes les candidatures", a déclaré l'ancien ministre du Redressement productif. Très discret depuis deux ans, Vincent Peillon s'est retiré de la vie nationale. Il enseigne en Suisse. Sa candidature devrait être officialisée ce week-end.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien ministre de l\'Education, Vincent Peillon, pendant sa campagne pour les législatives européennes, à Valence (Drôme), le 12 mai 2014.
L'ancien ministre de l'Education, Vincent Peillon, pendant sa campagne pour les législatives européennes, à Valence (Drôme), le 12 mai 2014. (CHRISTOPHE ESTASSY / CITIZENSIDE.COM / AFP)